Übersetzung Spanisch
 

"Vielen Dank für die schnelle kompetente Unterstützung."
Dr. R. E., Goethe-Institut e. V.

"Already done!? Great. Thank you very much! Good job!"
J. D., Brunswick Marine EMEA

"I am writing a blog concerning my visa application. Do you mind if I mention your office as I was very satisfied with the service?"
K. Ö., Allianz Global P&C, Munich

"Alles zu unserer höchsten Zufriedenheit."
M. L., Goethe-Institut e. V.

"Vielen Dank für die Übersetzung. Das sieht ja fantastisch aus!"
J. S., Schnellübersetzer GmbH

"Your team has been rock stars on the account since joining our team; we are sincerely thankful for your efforts and excellence."
M.-K. B., Moravia

"Vielen Dank für die Übersetzung und hilfreichen Vorschläge."
Dr. R. E., Goethe-Institut e. V.

"'German team already came back to me, the translations are perfect'. Vielen Dank noch mal!"
V. A., Welocalize GmbH

"Danke für die wie immer schnelle und gute Erledigung."
J. A., Schnellübersetzer GmbH

"We received feedback from the LQA reviewer. It’s a pass with a score of 100. Excellent job!"
Moravia

"Das ging ja super-fix! Spitze!"
P. Böhm, Hongkong

"Wunderbar - besten Dank für die schnelle Hilfe."
M. L., Goethe-Institut e. V.

"Vielen Dank für die Lieferung. Ging ja wirklich schnell."
S. G., Welocalize

"Wunderbar; herzlichen Dank für die prompte Lieferung."
T. v. K., Goethe-Institut e. V.

"Thanks so much, Ilona -- the file was perfect and I appreciate the fast turnaround!"
K. I., VIA

"Thank you very much for your prompt service."
A. Choudhary

"Klasse, ich bin begeistert von der schnellen und sorgfältigen Bearbeitung.Vielen Dank."
K. Michel

"The translation was good and correct."
B. B. L.

"Vielen Dank für die Informationen und die tolle Arbeit."
M. L., Goethe-Institut e. V.

"Great service, thank you!"
D. M., Snelvertaler

"Vielen Dank für die schnelle und kompetente Bearbeitung."
M. Müller

"Our customer has expressed his great satisfaction for your work. A satisfaction that we fully share. Thank you very much for your ongoing committment to good work!"
Excelsis

"Thanks again for your support! The original documents arrived in the morning and were exactly as required. Thanks for all your work in delivering this to a tight time frame."
M. M., SimulTrans

"Gute Arbeit! Ich bin sehr zufrieden!"
F. L., Wordcrafts

"Danke für diese flotte Arbeit!"
T. Koch

"Wir bedanken uns sehr herzlich bei Ihnen für Ihre Freundlichkeit & Zuverlässigkeit - es hat alles wunderbar funktioniert."
Biggi, München

"Vielen Dank für die äußerst zufriedenstellende Bearbeitung!"
B. Winkelmann

"Besten Dank nochmal für alles. Sie bieten einen super Service!"

K. Michel

"Sollte ich wieder einmal was zu Übersetzen haben, werde ich mich vertrauensvoll an Sie wenden. Und Sie wärmstens weiter empfehlen."

K. Michel

FAQ

1. Combien de temps dois-je prévoir pour la traduction d'un texte ?

2. Comment le prix d'une traduction est-il établi ?

3. Pourquoi devez-vous vous attendre à payer environ 50 à 60 € par page ?

4. Pourquoi, lors de la facturation, compte-t-on le nombre de signes et non les mots ou les caractères alphanumériques ?

5. Pourquoi les traducteurs doivent-ils voir le texte à traduire avant de pouvoir établir un devis pour la traduction ?

6. Qu'est-ce qu'un traducteur assermenté, habilité ou reconnu ?

7. Qu'est-ce qu'une traduction dite assermentée ? Dans quel cadre est-elle nécessaire ?

8.Dois-je fournir le document original pour que la traduction soit valide ?

9. Pourquoi les traducteurs ne certifient-ils que les textes qu'ils ont eux-mêmes traduits ou révisés ?

10. Les administrations allemandes réclament très souvent une traduction des documents établis dans une langue étrangère. Chacune est libre de décider selon ses propres critères si une traduction réalisée à l'étranger peut être utilisée en Allemagne. Où puis-je donc trouver des informations sur les attestations, les certifications et les homologations de documents étrangers ?

11. Les traductions certifiées réalisées par TetraLingua sont-elles acceptées partout dans le monde ?

12. Est-il possible d’obtenir directement une traduction d’une langue étrangère à une autre et certifiée conforme, sans donc passer par l’allemand ?

13. Comment se déroule le paiement d'une traduction assermentée ?

14. Quels avantages y a-t-il à travailler avec des outils d'aide à la traduction ?

15. Qu'est-ce que la localisation ?

16. Peut-on obtenir gratuitement une traduction d’essai ?

17. Quelle est la différence entre traduction et interprétation ?

 

1. Combien de temps dois-je prévoir pour la traduction d'un texte ?

D'après notre expérience, 30 à 45 lignes normalisées, soit 1 à 1,5 pages, peuvent être traduites en une heure selon le niveau de difficulté d'un texte. 8 à 12 pages normalisées peuvent ainsi être traduites en une journée de 8 heures de travail.

En ce qui concerne la révision, autrement dit la comparaison de la traduction avec le texte source pour vérifier, et le cas échéant perfectionner l'orthographe, la ponctuation, la stylistique et le contenu, comptez une moyenne de 120 lignes normalisées par heure, soit 4 pages. 32 pages normalisées environ peuvent ainsi être révues en une journée de 8 heures de travail. Ces données sont fondées sur l'hypothèse selon laquelle la traduction est réalisée par un professionnel traduisant vers sa langue maternelle, sans quoi la durée de relecture peut être multipliée par deux ou trois.

Dans le cas de la relecture (vérification et amélioration éventuelle de l'orthographe, de la ponctuation, de la stylistique et du contenu d'un texte rédigé en allemand ou dans une langue étrangère), comptez environ 240 lignes normalisées par heure, soit 8 pages. 64 pages normalisées environ peuvent ainsi être relues en une journée de 8 heures de travail. Ces données sont fondées sur l'hypothèse selon laquelle l'auteur du texte à corriger l'a rédigé dans sa langue maternelle, sans quoi le temps de travail nécessaire peut nettement augmenter.

Lors de la planification de votre projet, veuillez tenir compte du fait que nos traducteurs travaillent souvent sur des projets d'envergure pouvant nécessiter 4 à 12 semaines de travail, et qu'ils ne pourront donc peut-être pas commencer votre traduction directement après commande.

2. Comment le prix d'une traduction est-il établi ?

Comme le disait si bien John Ruskin, réformateur social anglais (1819 - 1900),

« Il n'est rien au monde qui ne se puisse faire un peu plus mal pour être vendu un peu moins cher, et les gens qui en toute chose ne considèrent que le prix sont les justes victimes de cette fâcheuse pratique.

Il est malavisé de dépenser trop, mais bien plus encore de dépenser trop peu. Si vous dépensez trop, vous perdez seulement de l'argent. Si en revanche vous dépensez trop peu, vous perdez parfois tout car l'objet acheté n'est pas en mesure de remplir la fonction attendue.

La loi du juste équilibre dans les affaires interdit d'obtenir beaucoup en payant trop peu. Si vous voulez traiter avec le moins disant, il est en effet avisé d'ajouter la contrepartie du risque auquel vous vous exposez. En faisant cela, vous disposez en fait de suffisamment d'argent pour payer quelque chose de mieux ».

3. Pourquoi devez-vous vous attendre à payer environ 50 à 60 € par page ?

Parce qu'il nous faut environ une heure pour traduire une page et un quart d'heure pour la réviser. Veuillez noter que la somme à verser ne sert pas simplement à payer le salaire brut des employés mais l'ensemble des frais (salaires et charges annexes, frais d'exploitation, impôts etc.) : cela ne constitue donc pas pour nous un bénéfice net.

Pour économiser de l'argent, vous pouvez également ne faire traduire que des extraits de vos documents officiels. Il serait toutefois judicieux de vous renseigner auparavant auprès des autorités compétentes pour savoir quelles parties du texte pourraient éventuellement être omises lors de la traduction. Les passages omis sont alors indiqués comme tels par le traducteur dans sa traduction.

4. Pourquoi, lors de la facturation, compte-t-on le nombre de signes et non les mots ou les caractères alphanumériques ?

Parce que les traducteurs traduisent des textes entiers. Les idées sont visuellement structurées par des espaces et des paragraphes, et le texte traduit conserve cette structure. Le travail de frappe impliquant également la saisie des espaces et des paragraphes, le temps demandé doit être pris en compte lors de la facturation. Et vous livrer les textes sans espaces ni paragraphes ne serait sans doute pas dans votre intérêt... La facturation selon le nombre de signes est en outre la plus juste du fait des longueurs différentes des mots.

5. Pourquoi les traducteurs doivent-ils voir le texte à traduire avant de pouvoir établir un devis pour la traduction ?

Le traducteur doit d’abord pouvoir se faire une idée de la longueur du texte et de son degré de technicité et constater si un éventuel travail supplémentaire sera nécessaire (p.ex. : modification de mise en page, présentation d’un document PowerPoint à adapter, etc.).

6. Qu'est-ce qu'un traducteur assermenté, habilité ou reconnu ?

Ce sont des traducteurs à qui un tribunal régional allemand fait appel en tant qu'experts, par exemple pour la traduction de documents dans le cadre d'une procédure judiciaire. Les tribunaux nomment ces traducteurs experts car ils remplissent certains critères de formation (ex : traducteurs diplômés, traducteurs avec un diplôme de master/bachelor, traducteurs diplômés d'État).

7. Qu'est-ce qu'une traduction dite assermentée ? Dans quel cadre est-elle nécessaire ?

Une traduction assermentée ne peut être effectuée que par un traducteur officiellement agréé, assermenté auprès d'un tribunal régional. Le traducteur certifie avec un cachet et une annotation que la traduction présente un contenu complet et conforme au texte source. Un contenu complet sous-entend la traduction du texte dans son ensemble (en-tête de lettre, signature, tampon etc.).

Les traductions assermentées ne sont habituellement à produire qu'auprès des tribunaux, des administrations publiques et des écoles/universités etc. On peut citer à titre d'exemple les traductions d'actes de naissance et de mariage, ainsi que les traductions de jugements de divorce, de permis de conduire, de certificats etc. ; il s'agit de documents devant avoir valeur officielle. En temps habituel, il n'est pas nécessaire de faire assermenter une traduction.

Toute personne ayant achevé une formation de traducteur (diplômé d'université, d'école supérieure, d'académie ou d'État, détenteur d'une licence ou d'un master) peut être officiellement agréée et assermentée. Il n'existe pas de formation spécifique pour être assermenté : seule importe l'assermentation en tant que traducteur auprès du tribunal. L'aptitude à exercer le métier est déterminée à travers le diplôme obtenu en fin d'études par le traducteur. De simples études d'anglistique ou de romanistique ne suffisent pas pour être qualifié.

8. Dois-je fournir le document original pour que la traduction soit valide ?

Il est conseillé de fournir le document original mais en général nous pouvons accepter une copie ou un scan pour réaliser la traduction certifiée. Cela s'explique par le fait que le tampon du traducteur atteste l'exactitude et l'exhaustivité du contenu de la traduction par rapport au document original et non pas l'authenticité du document original. Une exception est faite pour la traduction de documents américain qui contiennent souvent des systèmes de sécurité qui ne sont pas présents sur les copies (ex : éléments thermosensibles, taille douce, encre UV, etc.). Enfin, il est recommandé de présenter aux autorités la traduction certifiée accompagnée du document original.

9. Pourquoi les traducteurs ne certifient-ils que les textes qu'ils ont eux-mêmes traduits ou révisés ?

Pour la même raison que vous ne pouvez vous délivrer à vous-même une ordonnance et y faire apposer le cachet du médecin par son aide médicale. Un médecin ne prescrit des médicaments qu'en vertu des résultats des examens qu'il a menés.

Les traducteurs officiellement agréés et assermentés confirment par leur cachet et leur signature que le contenu de leur traduction correspond à celui de l'original ; ils y sont tenus depuis leur assermentation auprès du tribunal, et ils en prennent la responsabilité en engageant leur nom.

10. Les administrations allemandes réclament très souvent une traduction des documents établis dans une langue étrangère. Chacune est libre de décider selon ses propres critères si une traduction réalisée à l'étranger peut être utilisée en Allemagne. Où puis-je donc trouver des informations sur les attestations, les certifications et les homologations de documents étrangers ?

Par exemple sur le site de l'Auswärtiges Amt (ministère allemand des Affaires étrangères) aux adresses suivantes :

http://www.konsularinfo.diplo.de/Vertretung/konsularinfo/de/05/__Urkundenverkehr.html

et

http://www.konsularinfo.diplo.de/Vertretung/konsularinfo/de/05/Urkundenverkehr__Allgemein/__Urkundenverkehr.html.

11. Les traductions certifiées réalisées par TetraLingua sont-elles acceptées partout dans le monde ?

Les traductions certifiées réalisées par TetraLingua peuvent être acceptées partout dans le monde mais cela dépend des lois et règles de chaque pays. Les autorités de nombreux pays demandent que les traductions certifiées soient réalisées par des traducteurs assermentés résidant dans leur pays et refusent ainsi celles de traducteurs résidant dans d'autres pays. Renseignez-vous auprès de l'autorité à qui vous devez fournir le document.

12. Est-il possible d’obtenir directement une traduction d’une langue étrangère à une autre et certifiée conforme, sans donc passer par l’allemand ?

Cela n'est malheureusement pas possible en Allemagne. Nos tribunaux n’assermentent les traducteurs que pour les combinaisons linguistiques comprenant l’allemand (allemand-anglais/anglais-allemand ou allemand-français/français-allemand par exemple), pour la simple raison qu’ils n’ont pas besoin de traductions entre deux langues étrangères. Les traducteurs assermentés pour plusieurs langues (anglais et français par exemple) sont par conséquent dans l'obligation d'intercaler une version allemande certifiée conforme du document. Ils n'ont pas le droit d'effectuer une traduction assermentée directement d'une langue étrangère à une autre, même s'ils en sont capables. Cette pratique n'est autorisée en Allemagne qu'en ajoutant une traduction allemande entre les deux.

13. Comment se déroule le paiement d'une traduction assermentée ?

Nous offrons deux possibilités de paiement. Vous pouvez payer en liquide si vous venez récupérer personnellement votre traduction en version papier. Si vous souhaitez une livraison par la poste, nous vous ferons parvenir une facture en version numérique contenant nos coordonnées bancaires afin que vous puissiez effectuer un paiement anticipé. Lors de la livraison de vos documents, vous recevrez une facture en format papier.

14. Quels avantages y a-t-il à travailler avec des outils d'aide à la traduction ?

Les documentations disponibles sous forme électronique et traitables de cette manière (exception faite des documents scannés et de certains documents PDF) peuvent être traduites au moyen d'outils d'aide à la traduction. Les mémoires de traduction (Translation Memories ou TMs, Trados Translator’s Workbench par exemple) permettent d'enregistrer le texte source et le texte cible au cours du processus de traduction. À partir de ces textes sont créées des unités de traduction, auxquelles on peut à nouveau faire appel par la suite en cas de besoin. Toutes les nouvelles phrases à traduire sont comparées avec les unités de traduction déjà en mémoire. Si l'on trouve des phrases sources semblables ou identiques, une traduction susceptible d'être réutilisée et éventuellement modifiée par le traducteur est automatiquement proposée.

Les mémoires de traduction permettent, lorsque les textes sources sont semblables à des textes déjà traduits, d'utiliser leur traduction et d'ainsi économiser du temps tout en livrant des traductions cohérentes. C'est pourquoi nous pouvons éventuellement vous accorder un rabais pour les passages répétitifs ou très similaires. Afin de pouvoir déterminer celui-ci, nous devons toutefois disposer des textes sources. Un avantage supplémentaire est le formatage du texte source, repris automatiquement. Grâce aux programmes de gestion de terminologie tels quel MultiTerm 95+ ou Termbase, les mêmes termes de la langue source sont par ailleurs toujours traduits par les mêmes termes dans la langue cible.

Il est également possible de créer une mémoire de traduction à partir de traductions antérieures grâce aux outils d'alignement de texte. Pour ce faire, le texte d'origine et sa traduction doivent toutefois exister sous format électronique.

15. Qu'est-ce que la localisation ?

La localisation signifie non seulement la traduction, mais également l'adaptation logique et formelle du logiciel et de la documentation qui l'accompagne aux réalités du pays correspondant à la langue cible. En font partie les différentes unités de poids et de mesure ainsi que la monnaie, sans oublier les différences culturelles, etc. Il convient en outre d’élaborer des tables des matières et des index, de traduire le contenu des illustrations, de reproduire les captures d'écran du logiciel traduit et de les insérer dans la documentation avant de procéder au formatage. Le travail à effectuer sur les pages élaborées par les développeurs du logiciel, autrement dit l’adaptation de la taille des boutons ou des zones de texte (les textes français et allemands étant souvent plus longs que les textes anglais), ne doit pas non plus être négligé.

Afin de garantir une traduction cohérente du logiciel et de sa documentation, il est fréquent d'appliquer des mémoires de traduction telles que Trados Translator's Workbench ou Wordfast.

16. Peut-on obtenir gratuitement une traduction d’essai ?

Non. Toute traduction d’essai a également un prix et est comparable à un carreau fixé gratuitement à un mur dans le cadre d'un appel à projet pour carreleurs. Il nous faut compter deux heures pour traduire jusqu’à 250 mots. Pour pouvoir compenser ce temps de travail non-productif, il nous faudrait augmenter les tarifs en conséquence. Par principe, nous ne proposons pas de traduction d’essai gratuite afin d’éviter cela.

17. Quelle est la différence entre traduction et interprétation ?

La traduction est la transposition écrite d'une langue dans une autre, l'interprétation en est sa transposition orale. C'est pourquoi les interprètes ont souvent une formation différente ou supplémentaire. TetraLingua propose ces deux types de prestation.

Conseils personnalisés

+49 89 67989548
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Lundi au vendredi
de 9h à 17h

Demande de devis

Veuillez choisir le type de commande que vous souhaitez nous confier :

Vous pouvez télécharger ici la brochure de notre agence !

 

Marché en ligne

Vous cherchez un dictionnaire spécialisé ou pouvez en proposer un ?
Alors rendez-vous ici  !